Actualités

Restaurant CHUT – Se sensibiliser à la langue des signes [LSF] en mangeant

« Signer pour mieux communiquer »

Bordeaux, quartier Mériadeck, mars 2019 : Chut ! un nouveau restaurant a ouvert ses portes.

Baptiste Boucherie, à l’origine du projet, souhaite en faire un espace de découverte de la langue des signes française [LSF]. Diffuser cette langue est pour lui un acte militantisme en réunissant les sourds et les malentendants dans un même lieu pour casser la barrière des « signes ».

Ainsi, Geoffroy et Fanny s’affairent en cuisine et au service. Pas un mot. Seul le bruit des assiettes et des casseroles résonne. Il faut quelques secondes pour comprendre. Fanny et Geoffroy sont sourds. Et c’est avec leurs mains qu’ils animent le restaurant. Dans ce restaurant, tout est pensé autour de cette langue étrangère. Une cinquantaine de signes sont imprimés sur les sets de tables pour faciliter l’échange avec les serveurs et inciter le client à s’initier à cette langue. Voir ci-joint

Les habitués sont maintenant à l’aise avec les signes et peuvent communiquer facilement avec les employés : « s’il vous plait », « un verre », « du fromage », « du sel », « à bientôt » …… Au bout de quelques minutes, la curiosité prend le pas sur la perte de repères et on se prend à signer ce que l’on va manger.

Geoffroy seul en cuisine, a lui perdu l’ouïe à l’âge de 3 ans. Mais ce n’est que plus tard, à 16 ans, qu’il a appris la langue des signes. Fanny, 33 ans, quant à elle est sourde de naissance. Elle a effectué plusieurs emplois au sein de grandes entreprises : McDonald’s, Décathlon mais n’a jamais réussi à s’intégrer professionnellement. Elle y a beaucoup souffert du manque de communication et de l’isolement. « Ici c’est différent, je me sens bien, on peut parler » déclare-t-elle.

Dans l’assiette, on se régale, à prix très raisonnable. Pour le moment, le Restaurant Chut est ouvert le midi, du lundi au vendredi. Le jeudi et le vendredi de 18 à 21h, l’équipe propose également un afterwork. Si le succès est au rendez-vous, le restaurant aimerait devenir un pôle de formation pour les sourds et mettre en avant leurs capacités.

L’équipe du CRFH s’est réjoui de tenter l’expérience « CHUT » et nous avons été comblé. Nous vous invitons à vous y présenter nombreux et vous ne serez pas déçu…

Pour en savoir plus : Cf. article des ASH n°3139