Actualités

Un service de téléphone dédié aux personnes sourdes

La fédération française des télécoms (FFTélécoms) a lancé le 8 Octobre 2018 un nouveau service de téléphonie dédié à la fois aux personnes sourdes, malentendantes, sourdes aveugles et aphasiques, en application de la loi sur le numérique adoptée en octobre 2013.

Le décret du 9 mai 2017 oblige en effet les opérateurs à donner accès, gratuitement, à une heure de communication par mois aux personnes sourdes et malentendantes, via une traduction de la conversation dans la langue de leur choix.

Sur les cinq millions de personnes qui ont, à des degrés très divers, un rapport à la surdité, 500.000 personnes sourdes sévères ou sourdes profondes sont “empêchées face au téléphone “.

Le service est utilisable via un smartphone en téléchargeant une application mobile développée spécifiquement et dédiée à cet usage, qui va leur permettre de passer ou recevoir des appels presque normaux par le biais d’une plateforme spécialisée mis en place par les opérateurs.

Comment ça marche ?

Au moment de passer l’appel, la personne sourde ou malentendante voit s’afficher sur l’écran de son smartphone une liste de différentes options : un interprète en langue des signes accessible en vidéo via la caméra du mobile, un “codeur en langue parlée complétée”, ou un appel visuel avec transcription du sous-titrage et correction par “un scribe”. Pour les sourds aveugles, la conversation sera transcrite sur une interface braille, la réponse du sourd aveugle étant ensuite vocalisée à son interlocuteur.

A l’autre bout de la ligne, l’interlocuteur du sourd ou malentendant entendra le le message suivant : “Bonjour, vous êtes en relation avec la plateforme téléphonique Roger Voice, une personne sourde cherche à vous joindre. Je suis interprète et je vais traduire votre conversation”. Un temps de mise en relation permet ensuite au sourd ou malentendant d’expliquer à l’interprète la nature de la communication.