Etablissements / services médico-sociaux

Structures médico-sociales

De quoi s’agit-il ?

Les établissements et services médico-sociaux pour les jeunes en situation de handicap, financés par l’assurance maladie, sont gérés par des associations ou des structures publiques.

Ils proposent sur décision d’orientation de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées), un accueil et un accompagnement médico-social favorisant le développement, l’autonomie et l’insertion des jeunes qui leurs sont confiés.
Pour intégrer une structure médico-sociale, il convient d’effectuer une demande spécifique auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées de son département (faire lien sur la partie MDPH).

Et après ?

Pour sécuriser la sortie de l’établissement médico-social et son insertion en milieu ordinaire de travail, l’équipe éducative peut proposer au jeune d’engager une démarche de Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). Cette démarche administrative est à réaliser auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées.

La RQTH permet au jeune de prétendre à des aménagements durant son parcours d’insertion professionnelle, tels que :

Types d’établissements et services médico-sociaux pour les jeunes

  • ITEP : Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique, pour les jeunes ayant des troubles de la conduite et du comportement ;
  • IME : Institut Médico Éducatif, pour les jeunes présentant une déficience intellectuelle ;
  • IES : Instituts d’Éducation Sensorielle, pour les jeunes présentant une déficience auditive et/ou visuelle ;
  • IEM : Instituts d’Education Motrice, pour les jeunes présentant des déficiences motrices ;
  • SESSAD : Services d’Education Spécialisée de Soins à Domicile, ils proposent un accompagnement spécialisé ambulatoire pour le maintien en milieu ordinaire des jeunes handicapés.

Coordonnées des structures médico-sociales